Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Sanctuaire de la Culture

Ce n’est pas le sacrifice de son argent que le pauvre demande au riche, mais

8 Janvier 2013, 13:04pm

Publié par Pénélope MAVOUNGOU

Ce n’est pas le sacrifice de son argent que le pauvre demande au riche, mais le sacrifice de son orgueil...
Quand un peuple emprunte la voie de la révolution, il ne demande pas que le gouvernement cède ses richesses perosnnelles...Il a besoin de clarté, de respect, d'humanité et de partage équitable des biens de la nation.

Voir les commentaires

Des sujets intéressants pour nous qui passons...

11 Novembre 2012, 07:33am

Voir les commentaires

Qui donc est mon prochain? Le prochain et la communauté...dans Personne et acte de Karol Wojtyla

27 Octobre 2012, 15:21pm

Publié par Pénélope Natacha Mavoungou

"C'est en tant que membre d'une communauté donnée que la personne humaine assume le statut de prochain. participer à la vie d'une communauté rapproche l'Homme de L'Homme, c'est-à-dire que la communauté fait de l'homme un être proche. c'est le fait pour la personne humaine humaine d'appartenir à une communauté qui fait qu'il se rapproche de la réalité "prochain". Ainsi, sont plus proches de nous par nature, les membres de notre famille ou de notre nation que ne le sont les membres d'autres d'autres familles ou d'autres nations....

par rapport à cette référence, la proximité tend continuellement à vaincre le caractère étranger; mais il n'est guère possible de l'annuler entre les êtres. Le terme de prochain renvoie pourtant à quelque chose de plus profond que la proximité ou l'éloignement entre les hommes. c'est pourquoi aussi il est plus fondamental que ne l'est celui de"membre d'une communauté; Quelque soit "l'être-membre" d'une communauté, il implique le fait que les hommes sont des prochains les uns pour les autres. En fait, il ne le crée ni ne l'abolit; les hommes sont ou deviennent membres de différentes communautés; en ces communautés, ils sont ou deviennent proches ou étrangers les uns aux autres - Ce qui d'une certaine manière indique qu'il y a déficience de la communauté; mais tous sont toujours des prochains, les uns pour les autres et ne cessent de l'être....

Disons que le terme de prochain nous demande de reconnaître la personne humaine dans son humanité et non parce qu'il appartient à telle ou telle autre communauté, à tel ou tel autre pays, ou encore à telle ou telle autre catégorie...Estimer en l'homme ce qui ne dépend pas d'une appartenance quelconque...Estimer et reconnaître en lui quelque chose de plus Absolu...Le terme de prochain fournit la base la plus large pour la communauté, une base qui s'étend par-delà toute altérité, et aussi bien celle qui résulte de l'appartenance à une communauté donnée, ou d'une société....

En somme, le terme de prochain désigne une ordination fondamentale de tous les humains au sein de l'Humanité comme telle. Le terme de prochain envoie donc à une réalité tout à fait universelle, de même qu'au fondement le plus universel de la communauté des hommes. La communauté en humanité est la base de toutes les autres communautés"

Karol Wojtyla, Personne et Acte, Paris, Éditions Paroles et Silence, 2011, pp. 329-330

Qui donc est mon prochain? Le prochain et la communauté...dans Personne et acte de Karol Wojtyla

Voir les commentaires

Les premiers amours...

26 Octobre 2012, 14:46pm

Publié par Nathasha Pemba

Les premiers amours... Accusé, Socrate répond à trois chefs d'accusation déposés contre lui : corruption de la jeunesse, non-reconnaissance de l'existence des dieux traditionnels athéniens, et introduction de nouvelles divinités dans la cité. Il y eut 30 jours d'intervalle entre la condamnation de Socrate et sa mort, pendant lesquels il resta enchaîné dans sa prison. Ses amis lui rendaient visite et s'entretenaient avec lui quotidiennement... Socrate est condamné à boire la cigüe, il se défend devant les juges, mais aussi devant toute la cité d’Athènes (composant le Tribunal de la Cité).

Voir les commentaires

Wojtyla...

24 Octobre 2012, 03:57am

Publié par Nathasha Pemba

Dans la préface de la première édition anglaise, Karol Wojtyla définit son essai comme étant "le chemin vers l'être humain"... L'auteur y récapitule le mystère de l'inviolabilité de la personne. La dernière partie: une petite analogie avec Thérèse de l'Enfant Jésus qui avant de mourir dit simplement: Mon Dieu je vous aime..., Wojtyla, dans la dernière idée de cet essai considère le commandement de l'amour comme fondement de l'Exister et de l'Agir commun avec les autres: "Le commandement de l'amour détermine la mesure véritable des tâches et des exigences que doit se donner tout homme pour que tout le bien inhérent à l'agir et à l'exister en commun avec d'autres puisse se réaliser en vérité". Pas besoin d'être érudit pour lire et apprécier cet essai... il suffit d'être humain...(Dixit Jean Paul II)

Nathasha Pemba

Voir les commentaires

Certains sautent des pages juste en cherchant...

20 Octobre 2012, 11:28am

Publié par Nathasha Pemba

Certains sautent des pages juste en cherchant l'objet de leur recherche... D'autres lisent tout... Intéressant comme approche... d'abord anthropologique, puis chrétienne... Des thèmes intéressants: l'amitié, l'amour et l'amitié, l'amitié entre hommes - femmes, l'amitié entre hommes... Interessant aussi : l'impact du repas et de la marche dans l'amitié...

Nathasha Pemba

Voir les commentaires

Aimons-nous notre corps?

16 Octobre 2012, 10:03am

Publié par Petitefleurblanche Toulouse

Aimons-nous notre corps? Pour aimer son corps, il faut le comprendre. Pascal Ide, nous invite à comprendre notre temps, ses modes: d'où vient le culte des top models ? Peut-on comprendre l'originalité du corps, s'il en a une ? Le corps humain a t-il un sens? Pour répondre à ces questions, ce livre conjugue différentes approches: Sciences, philosophie, et Théologie...en partant de l'expérience: la voix, le regard, la respiration, le geste, l'habitus, la position, la possession, la relation...le sourire. Le corps humain a un secret à nous confier; cependant ce secret n'est pas donné à voir...mais à vivre :j'ai un corps et je suis mon corps....

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29