Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nathasha Pemba- Le Sanctuaire de la Culture

Le pardon de Jean Dello

17 Février 2018, 07:49am

Publié par Juvénale Obili

« Le pardon » est un roman de Jean Dello paru aux Éditions Hémar à Brazzaville, en mars 2008. Sur 119 pages, ce roman est subdivisé en trois parties contenant quatorze chapitres.

 

La trame de ce roman de l’écrivain congolais Jean Dello traite de la question du déchirement familial.  On y retrouve notamment les questions du divorce, de la giffle et du viol [ l'inceste ]. Georges Ndouli, le protagoniste, est au bord de la démence à cause de ses actes odieux qui seront condamnés même par la nature.

Les aveux, la répentance et surtout le pardon va reconstruire l’équilibre familial.

 

La 1ère de couverture du roman présente un ciel couvert d'obscurité faisant descendre toute sa rage à travers de grands tonnerres qui s'abattent sur un arbre ou pratiquement sur la terre. En lisant « Le pardon » dès les premières pages, il y a comme un suspens qui accroche et nous donne envie de poursuivre la lecture afin de découvrir le dénouement ou la chute de l'histoire.

Avec un style maîtrisé et original, la construction des phrases est correcte. Le langage adapté pour tous. La transition entre les chapitres est fluide puisqu'elle fait progresser le récit étape après étape.

La thématique abordée dans « Le pardon » est purement basée sur une analyse socio-culturelle et psychologique, de certaines réalités africaines. Les thèmes développés ici sont : la conséquence du divorce, la mauvaise éducation et la malédiction.

Avec une écriture de dramaturge, Jean Dello présente une Afrique mère qui n'aime pas que ses enfants lui désobéissent en bravant ses valeurs les plus chères telles que l'amour, la pudeur et le respect. Il ne faut pas ennerver la nature en allant à l'encontre d'elle.

Ce qui est aussi interessant c'est que ce roman essaie de donner des solutions par rapport aux problèmes qu’il pose.

 

« Le pardon » de Jean Dello délivre un message très important et éducatif. C'est une interpellation à l'endroit de la famille africaine à propos des problèmes qui sont à la base de scissions. D'abord, il invite les personnes à revoir leurs comportements. Ensuite, il tire en épingle les conséquences que peuvent entraîner nos actes. Enfin, il présente une méthode de réconciliation à partir de l'humilité et du pardon en tenant compte de la culture propre de l’Afrique.

De mon point de vue, l'idée principale ici stigmatise toutes les réalités sociales dans nos familles en transition culturelle aujourdhui. Réclamer les biens de son père, bien que ce dernier soit encore en vie, est la partie la plus choquante que l'auteur ait pu décrire dans le roman. Si nos nous maintenons nos mœurs en dérives, que restera-t-il de l'Afrique ?

 

 

Juvénale Obili

 

 

 

Jean Dello est originaire du Kouilou ( district de Mvouti ). Né le 05 avril 1940, il est titulaire d'un doctorat en Ethnolinguistique, obtenu en 1983 à l'université de Nice. De 1997 à 2002, il fût ministre des postes et télécommunications, chargé des nouvelles technologies au Congo.

 

Références:

Jean Dello, Le Pardon, Brazzaville, Les Éditions Hémar, 2008.

 

 

Commenter cet article